Comment travailler sur une plateforme pétrolière

plateforme-petroliere-travail

Les rémunérations d’un travailleur sur une plateforme pétrolière attirent bien de convoitises. En effet, la plateforme de forage propose des métiers sans diplômes qui permettent d’engranger pas mal d’argent. Mais pour travailler dans ce secteur, il faut évidemment résister aux conditions du travail pénibles. Zoom sur ce métier.

Quelles sont les conditions nécessaires pour travailler sur une plateforme pétrolière ?

En premier lieu, celui qui souhaite travailler dans cet environnement doit avoir au moins 18 ans et ne pas avoir le mal de mer. Il doit aussi avoir un sens d’équilibre et être prêt à travailler dur. Le rythme exige une bonne forme : 4 semaines consécutives à raison de 12 heures par jour en moyenne quand il n’y a pas de problème. Quand il y a du boulot, les heures de travail peuvent aller jusqu’à 100 h par semaine. Puis on bénéficiera d’un mois de congé total chez soi. Outre la résistance à l’énorme volume horaire du travail, il faut aussi savoir s’adapter à la vie en communauté et aux bruits des machines. La plateforme étant un lieu de rencontres de gens de diverses nationalités. Et naturellement, on doit aussi être capable d’apprendre les choses rapidement. Le métier nécessite l’expatriation, en Alaska ou sur les plateformes en Afrique, ou à Norvège par exemple. Ce qui signifie qu’on doit passer beaucoup de temps loin de ses proches. Les postes disponibles sont : ingénieur, ouvrier, cuisinier, soudeur, électricien, peintre etc. Les emplois d’entrée de gamme n’exigent pas de diplômes ou de certification mais les personnels encadreurs comme les superviseurs ou les ingénieurs ont besoin d’un niveau d’éducation plus élevé. Le travailleur est naturellement logé, nourri et blanchi. Il aura une petite cabine où il peut dormir et s’allonger. Et quelquefois, il aurait à partager cette cabine avec plusieurs. L’avantage du milieu, c’est qu’il offre une progression de la carrière. Un ouvrier ou agent d’entretien pourrait gravier les échelons et devenir chef de chantier à force de faire preuve de sérieux et de compétence dans son métier. La meilleure façon pour monter les échelons, c’est de bien parler l’anglais et d’acquérir les compétences nécessaires pendant les congés à terre.

Les salaires d’un travailleur sur une plateforme de forage

Notons d’abord qu’en France, il existe des écoles de pétrole comme l’ESPM, mais un BTS technique permet également d’offrir plus de chances d’accéder à ce métier. Car il faut souligner que les candidatures de demandes d’emploi auprès de ces plateformes sont nombreuses. Lors du test d’embauche, le postulant sera soumis à un test de dépistage de drogue. Concernant les salaires et les rémunérations, cela peut dépendre de plateforme. Les manœuvres peuvent toucher 900 dollars à 1000 dollars par semaine. Le salaire moyen des agents d’entretien et des ouvriers environne ainsi 2500 euros net par mois avec les primes et net d’impôt. Quant au chef de chantier, selon ses expériences, il peut toucher jusqu’à 15 000 euros par mois. Mais en général, la rémunération des ingénieurs et les cadres environnent 10 000 dollars par mois. Bref, y a de quoi à faire avec une telle somme pendant les mois de congé !

travailler-plateforme-petroliere