Description de la série Desperate Housewives

desperate-housewives-avis

Créée par Marc Cherry et produite par Cherry Productions, Touchstone Television et ABC Studios, la série Desperate Housewives ou Beautés désespérées (au Québec) est un feuilleton télévisé américain. Composée de 180 épisodes de 42 minutes, elle a été diffusée depuis 2004. Ce n’est qu’en 2005 qu’elle est arrivée en France. Le scénariste de la série s’est inspiré d’un fait réel, l’affaire Andrea Yates, qu’il a vu à la télé se rapportant au désespoir d’une femme qui arrive jusqu’à tuer ses propres enfants.

La série évoque la scène de vie quotidienne assez chaotique de quatre femmes dont Susan Mayer (Teri Hatcher), Lynette Scavo (Felicity Huffman), Bree Van de Kamp (Marcia Cross) ainsi que Gabrielle Solis (Eva Longoria). Toutes les quatre vivent à Wisteria Lane, une banlieue chic de Fairview, dans l’État fictif de l’Eagle State. Cet endroit représente une qualité des quartiers résidentiels de la classe moyenne américaine. L’histoire a débuté par le décès de Mary Alice Young, une amie et voisine des quatre héroïnes. Elle s’est suicidée dans l’épisode pilote. Ce qui a commencé les panoplies d’intrigues alliant à la fois humour, amour, drame et mystère auxquelles participent les quatre vedettes.

D’autres femmes malheureuses viennent par la suite au côté des quatre femmes, dont Edie Britt, la manipulatrice « croqueuse d’hommes », Katherine Mayfair, la ménagère doté d’un passé mystérieux, ainsi que Renee Perry, la riche divorcée.

desperate-housewives-presentation

Les principaux personnages

Susan Delfino (ex-Mayer et née Bremmer) est le personnage le plus excentrique, avec son air innocent et ses gestes pleins de maladresse. Elle rencontre tout le temps des ennuis que ce soit au niveau professionnel, familial et sentimental. Malgré qu’elle ait déjà été mariée auparavant avec Karl Mayer où elle a eu une fille Julie Mayer, elle reste toujours une femme très immature. Elle a été illustratrice, professeur, artiste. Elle a épousé également Mike Delfino, qui est décédé, où elle a eu un petit garçon MJ Delfino. Durant tout le feuilleton, la malchance poursuit constamment Susan Meyer.

Bree Weston (ex-Van de Kamp et née Watson) signifie la perfection à l’extérieur mais danger à l’intérieur. Elle est connue par sa manie de parfaire tout ce qui l’entoure, la cuisine, la propreté. Mais derrière sa personnalité se trouvent plusieurs vices. Elle a épousé Rex où elle a eu deux enfants Andrew et Danielle, et un petit fils Benjamin Katz. Ils se sont séparés puis elle a eu plusieurs liaisons avec George, Orson, et Trip.

Gaby Solis a déménagé pour fuir ses mauvais souvenirs de mexicains durant son adolescence : la pauvreté, la mort de son père, le viol de son beau-père… Elle a fait d’abord le mannequinat à New-York avant d’épouser Carlos Solis et se rendra ensuite à Wisteria Lane. Elle est mère de trois filles, Juanita (Grace) et Celia Solis.

Quant à Lynette Scavo, elle se débat dans une vie tourmentée avec cinq enfants durant la série. Elle a décidé de rester au foyer depuis sa première grossesse, mais elle ne s’en sort pas bien avec ses enfants si agités. Elle a décidé de travailler dans une boîte de publicité mais son mari a ouvert une pizzeria et elle a voulu l’aider.

Betsoft et sa machine à sous Under the sea

Under-the-sea-betsoft-slot-lassie-lefilm.com

La machine à sous Under the sea

La machine à sous Under the sea de l’éditeur Betsoft est une video slot. En plein fond marin aux eaux couleur turquoise, et entouré de coraux, étoiles de mer, poissons clowns, anémones et autres plantes aquatiques ; le joueur fera la rencontre d’une sirène et de galions remplis de trésors égarés.

Les 5 rouleaux de la machine sont plongés ce décor, où tout l’écosystème marin se met en vie au rythme des vagues. Bien qu’aux airs de dessins animés, le graphisme fait preuve d’une précision époustouflante.

Des poissons aux sourires malicieux, un requin, des coquillages à perles, une sirène, des coffres aux trésors enfouis dans le sable et des épaves de caravelles accompagneront le joueur tout au long de ses parties.Under-the-sea-betsoft-lassie-lefilm.com

Les options de jeu d’Under the sea

L’éditeur n’a pas choisi de nombreuses fonctionnalités mais les 3 options de jeu offertes permettront de vivre une partie généreuse.

Des Wilds, sous formes de coquillages à perles, pourront se substituer à n’importe quel symbole, sauf les scatters, qui peuvent accentuer les probabilités de gains. Sur une ligne de paiement, cumuler jusqu’à 3 Wilds récompensera le joueur d’un multiplicateur de gains X 8 !

Quand 3, 4 ou 5 scatters sont dévoilés, des épaves de vaisseaux dans ce cas, 8, 12 ou 15 free spins aux gains doublés sont attribués au joueur.

En combinant 3 coffres aux trésors, un jeu bonus est activé : le joueur sélectionne un coffre gagnant qui s’ouvrira sur une récompense.

Conseils et astuces voyage : la Suède

suede-conseil-voyage

Il est vrai que quand on parle de vacances, on pense au soleil et à la chaleur, mais des fois, des destinations plus nordique peuvent etre sympa. En famille ou tout simplement entre amis, découvrez le pays aux mille et une cultures qu’est Suède. Stockholm, Göteborg et Malmö vous offriront le dynamisme et l’effervescence des grandes villes. Entre design, mode, musique, gastronomie, high-tech et la nature vous y passerez des vacances riches en découverte. Voici quelques conseils et astuces pour bien préparer votre séjour.

Listez les endroits à visiter

Si vous voulez vraiment découvrir la richesse culturelle et la nature de Suède pensez à préparer un séjour d’au moins 10 jours. D’abord vous ne pouvez pas manquer la visite de la capitale Stockholm. Elle appartient au top des plus belles villes d’Europe, élue capitale verte en 2010. Le moyen le plus pratique de parcourir la splendeur de cette ville bâtie sur 14 îles, est de prendre un bus touristique pour le premier jour puis de monter à bord d’un bateau afin de parcourir les lieux incontournables. Vous pouvez donc passer quelques jours à Stockholm afin d’admirer sa beauté de par le vieux quartier Gamla Stan ou les musées d’arts présents presque partout et surtout le Palais Royal résidence du roi.

Ensuite privilégiez une étape dans la deuxième ville de Suède, Göteborg. Vous y découvrirez le trésor d’un passé maritime. Pour cela, la visite du musée de la Marine devient inévitable. Après quelques découvertes, n’hésitez pas à goûter la gastronomie de cette ville spécialisée dans les fruits de mer. Encore envie de musée et de culture, Malmö vous satisfera avec le musée d’art Moderna Museet ou bien le château de Malmöhus. Ne ratez pas aussi la plus haute tour scandinave présent dans cette ville notamment la Turning Torso avec son design fascinant.

Enfin si vous êtes fan de la nature, pensez à la région du Nord. Même en hiver, la magnificence du paysage vous laissera sans voix. Cette partie de la Suède possèdent plusieurs réserves naturelles appartenant aux Patrimoines de l’Unesco. Pour parcourir La Piste Royale, partez en randonnée dans ce trajet de 450 km reliant la ville d’Abisko et Hemavan. Au Nord l’observation des aurores boréales se trouve parmi les incontournables.

Préparez un bon budget

Rappelons que la monnaie suédoise est la couronne suédoise. Sachez qu’un voyage en Suède coûte cher. Il est classé 29ème pays le plus onéreux au monde pour un voyage. Si par exemple vous décidez de partir durant 10 jours en suède vous pouvez dépenser au moins 576 € par personne soit en moyenne 58 € par jour et par personne. Dans leur monnaie, vous devez donc vous munir de 547 Couronne Suédoise par jour et par personne. Dans ce budget le transport détient le plus grand pourcentage soit 41.6%. Privilégiez donc les visites à pied, en métro ou même en vélo afin de réduire le prix du transport et profitez d’autres choses comme la gastronomie et les visites.

Pour conclure, un voyage en Suède se prépare bien à l’avance surtout concernant le budget. Ne vous souciez pas du coût après le calcul. Pensez plutôt à la détente et aux découvertes inoubliables vous obtiendriez.

voyage-en-suede-astuce

Mon avis sur le film : Le bon Gros Géant

Le-Bon-Gros-Geant-avis-film

Ce film aventure fantastique signé de la patte du roi de divertissement, Steven Spielberg, est une adaptation du conte enfantin de l’écrivain gallois Roald Dahl (1982). Sorti en salles le 20 juillet 2016, Le bon gros géant interprété par Dany Boon, Mark Rylance, Ruby Barnhill retrace l’amitié entre une jeune héroïne orpheline et un bon papy géant de 7 mètres.

Résumé du film Le bon gros géant

Le début du conte féérique commence avec une fillette de 10 ans, Sophie (interprétée par Ruby Barnhill) qui vit dans un orphelinat en Grande Bretagne. N’arrivant pas à trouver le sommeil, elle sort sur le balcon et surprend le bon gros géant. Ce dernier l’enlève pour l’amener dans sa grotte au royaume des géants de peur qu’elle en parle. Le bon gros géant (BGG), châsse, collectionne et distribue des rêves. D’abord se sentant hostile vis-à-vis du géant, elle éprouve petit à petit de sympathie pour ce colosse gentil et tout à fait adorable. Il lui apprend les secrets des rêves et la magie. Les autres géants dans le pays, deux fois plus grands que le BGG sont des mangeurs d’hommes. Ainsi la présence de la petite fille sur le pays lui fait encourir la menace des autres géants buveurs de sang humain de la tribu. Pour se protéger contre eux, ils décident de recourir à la Reine d’Angleterre pour qu’elle arrête les brutes qui dévorent les enfants. Ils vont alors monter un plan pour se débarrasser des méchants colosses une fois pour toutes.

Bon-gros-geant-film-avis

Critique du film Le bon gros géant

Ce film co-produit par Walt Disney Pictures a suscité des opinions divergentes. La presse française comme le Nouvel Observateur va jusqu’à employer le mot « nullité » pour cette production. Certes, dans le film le bon gros géant, le scénario réalisé par la plume de Melissa Mathison paraît peu développé mais la réalisation est dans l’ensemble impeccable. L’adaptation du roman doit subir quelques modifications, cependant il reste fidèle à l’esprit qui bouquin. Un brin d’humour, de bons sentiments et l’amitié sont au rendez-vous. Même si le film s’adresse plutôt au jeune public, petit comme grand peuvent trouver un divertissement dans l’univers coloré et rempli d’émotions du BGG. Côté technique, l’apport du 3D apporte un petit plus même s’il y a quelques images pas très abouties quand Sophie se perche entre les mains du BGG. Par ailleurs, quelques instants plus intéressants du film sont bien réalisés mais sont assez courts. On se souvient par exemple de la phase du film où le bon gros géant veut envoyer Sophie à l’orphelinat. Elle arrive facilement à le persuader de la laisser rester avec lui. Cette scène est trop rapide. On aimerait aussi avoir plus de créativité dans le pays de Géants. Outre l’arbre à rêves et la maison du Bon gros géant et le laboratoire, on ne voit que très peu du pays dans le film. Bref, les petites lacunes du scénario, et le manque de suspense jusqu’à la fin sont compensés par la prestation avec brio de Mark Rylance.

Et si vous aimez les histoires de Hobbit, le Seigneur des Anneaux pourrait vous plaire. Rendez vous sur http://www.thegeektrench.com pour plus d’infos.

J’ai arrêté le sport maintenant je pèse 120 kilos et je regarde des séries

gros-tele-arret-sport

Il y a 2 ans de cela, j’étais accro au sport. Je m’entrainais jusqu’à cinq fois par semaine. Running, musculation ou crossfit, j’essayais de varier les disciplines mais il me fallait absolument ma dose de sport. Dans le cas contraire, je me sentais mal dans mon corps. Plus que le résultat physique sur mon corps, c’était devenu un véritable exutoire qui me déstressais. Je ne veux pas tomber dans les clichés mais j’en ressentais réellement le besoin. Après une rupture sentimentale un petit peu rude où mon ex me reprochait d’accorder plus de temps à mon apparence qu’à elle, j’ai tout arrêté du jour au lendemain.

Le changement brutal de mode de vie

De cinq séances sportives par semaine, je suis passé à cinq repas par jour. Kebab, Mc Donald’s, pizzas, tout y passe. Aujourd’hui mon seul effort physique est de me lever de mon canapé pour aller à ma cuisine me préparer à manger. Dans mes jours les plus flemmards, je commande une bonne pizza ou un kebab livré à domicile. Je pesais 85 kg pour 1m70. Désormais, pour la même taille je pèse 35 kg de plus, soit 120 kg. Moralement je vais mieux mais je ne prends plus aucun plaisir à faire du sport. Alors je passe mes journées à manger et regarder des séries. Des séries américaines pour la plupart sur lesquelles je suis maintenant incollable. Ma famille et mes amis se sont beaucoup inquiétés pour moi au début. Car je suis passé d’un extrême à un autre en très peu de temps et ils n’ont pas forcement compris pourquoi. Mais aujourd’hui ils voient que je suis heureux tel que je suis. Je n’apporte plus d’importance à mon physique. Je vous avoue que parfois les journées sont longues. L’après-midi, j’aime passer du temps à cuisiner un bon plat pour le soir. Je ne fais pas attention aux calories car pour moi la cuisine “saine” n’a absolument aucun goût.

arret-sport-gros-tv

Le plaisir de la cuisine et de la nourriture

Je prends beaucoup exemple sur la cuisine anglaise et américaine. D’ailleurs ce sont mes émissions préférées à la télévision. Le repas du soir est mon seul vrai repas. Tout au long de la journée je ne me pose pas à table pour déguster un plat, et surtout mon plat préféré comme celui-ci, préparé par ma mère. Je préfère grignoter devant les séries que je regarde. Du matin jusqu’au soir je grignote chips, junkfood, tout ce qui est bon au goût mais pas pour le corps. Le soir je prends plus de temps. Toujours devant la télévision, mais je veux quand même garder ce plaisir avant de me coucher. En mangeant sans arrêt j’ai à la fois jamais faim et à la fois je suis toujours affamé. C’est un rythme de vie particulier. Je ne sais pas quel est le meilleur. J’ai dépassé le stade du surpoids et je suis en obésité. Mais aujourd’hui ma vie me plait comme ça. On peut être heureux sans rentrer dans les codes beauté et j’en suis la preuve. Les séries que j’aime regarder me permettent de m’évader un peu de la vie réelle.

Le Top 5 meilleures série de 2016

westworld-top-5-serie

Partout dans le monde entier les séries ont toujours leur place à la maison. Entre le réveil au petit matin et le coucher au soir, chacun consacre au moins une trentaine de minutes pour regarder un ou deux épisodes d’une série quelconque. Chaque année, les producteurs ne cessent de produire d’autres séries pour satisfaire les besoins des téléspectateurs. Parmi les innombrables séries existantes, lesquelles sont les plus appréciées par le public pour cette année 2016 ?

5. Stranger Things

En cinquième place, on retrouve Stranger Things, une série de science-fiction horrifique  américaine. Diffusée depuis le 15 juillet 2016, elle comporte 8 épisodes de 48 minutes. Elle raconte la disparition mystérieuse du jeune will Byers ainsi que la quête des personnes qui partent à sa recherche. Cliquez ici.

4. Marvel’s Luke Cage

Marvel’s Luke Cage se trouve à la quatrième position. Il s’agit d’une série d’action de super-héro créée par CheoHodanCoker. Diffusée depuis le 30 septembre 2016, la première saison comporte 13 épisodes de 50 à 58 minutes. La série raconte la vie de Luke Cage qui, victime d’une expérience dans sa vie antérieure, dispose d’une force surnaturelle et d’une peau impénétrable. Il compte fuir son passé et tout recommencer en s’installant à Harlem, mais la situation lui oblige de se battre et d’affronter ce passé. Voir cet article.

3. The Magicians

A la troisième position, on retrouve The Magicians. Il s’agit d’une série américaine créée par Sera Gamble et John McNamara. La série comporte  13 épisodes de 42 minutes. Le pilote a été diffusé depuis le 16 décembre 2015 tandis que la suite le 25 janvier 2016 au Canada. Elle raconte l’histoire de Quentin Coldwater qui a réussi l’examen d’entrée à Brekebills, une université qui forme les magiciens. Passionné par la magie depuis son jeune âge,  Quentin entre dans une aventure dangereuse avec la compagnie de ses nouveaux amis : Alice, Penny, Margo et Eliot.

2. The Walking Dead

The Walking Dead se trouve en seconde position. Il s’agit d’une série d’horreur américaine adaptée par Frank Darabont et Robert Kirkman. La série est composée de 6 saisons dont la première a été diffusée depuis le 31 octobre 2010. Les fans attendent impatiemment le premier épisode de la 7ème saison. Elle raconte l’aventure de plusieurs hommes et femmes qui ont survécu à une épidémie post-apocalyptique qui a transformée la majeure partie de la population en morts-vivants ou rôdeurs.

1. Westworld

A la tête des tops des meilleures séries de 2016 se retrouve celle-ci. Il s’agit d’une série de science-fiction créé par Jonathan Nolannet Lisa Joy et produite par J. J. Abrams et Bryan Burk. Elle a été diffusée depuis le 2 octobre 2016 et comporte 10 épisodes de 57 à 59 minutes. Cette série de science- fiction est adaptée du film Mondwest écrit et réalisé par Michael Crichton en 1973. La série plonge dans un monde imaginaire où les peuples sont des androïdes appelés « hôtes » tandis que les visiteurs  « nouveaux venus ».

stranger-things-top-5-serie

Deadpool, le film

deadpool-colossus-film

Il existe divers films qui mettent en jeu les superhéros des bandes-dessinées, en tant que personnages. Parmi les derniers films de ce genre qui sont sortis, on peut citer « Deadpool », un film qui n’a pas laissé les téléspectateurs indifférents.

Petite fiche technique

C’est un film américain dont l’avant-première s’est faite au Grand Rex, Paris, le 8 Février 2016. Il est sorti officiellement aux Etats-Unis et au Canada, le 12 Février 2016.

Il a été réalisé par Tim Miller, en collaboration avec la boîte de production 20th Century Fox et Marvel Entertainment. Deadpool a été inspiré des histoires dans les BD de Rob Liefeld et Fabian Nicieza. C’est donc un film du genre superhéros, action et aventure. De ce fait, en raison de certains scénarios, il a fallu qu’on l’interdise aux moins de 12 ans, en France et de 17 ans aux Etats-Unis. Il dure 108 minutes.

Sa réalisation n’a pas été facile car elle a recouru à divers décors et costumes compliqués, ce qui lui a valu un budget de 58 millions de dollars, au total (sans compter ce que Deadpool a perdu au blackjack…) afin que les scènes soient parfaites. La conception de ce film lui a permis l’obtention du cinquième film ayant eu le plus grand succès dans le monde du septième art de l’année 2016.

deadpool-film-avis

Synopsis et description

Le personnage principal est un anti-héros qui est déjà entré en scène dans le film X-Men Origins : Wolverine, en 2009.

Il s’appelait d’abord Wade Wilson et était un ancien militaire des Forces Spéciales. Il va refaire sa carrière de mercenaire et va connaître ce qu’est l’amour avec Vanessa Carlysle. On lui a fait subir une expérimentation pas comme les autres, qui, soi-disant, était censé le guérir de son cancer. En fait, c’était prévu pour réveiller ses gènes mutants de superhéros et le mettre sous contrôle. Mais l’expérience s’est vouée à un échec partiel. Il s’est retrouvé sous une « guérison accélérée » qui n’est pas restée sans effets sur son physique : cela l’a défiguré et l’a rendu presque immortel. Se rendant alors compte de ce qui lui est arrivé. Il décide de s’enfuir du laboratoire afin de capturer celui qui lui a fait cela. C’est à partir de ce moment qu’il a pris le nom de Deadpool.

Il s’est façonné un costume sous les conseils de son ami, La Fouine, barman du bar des mercenaires, où il s’est directement dirigé après son évasion.

Se rappelant que c’est Ajax et sa troupe qui lui ont fait subir l’expérience, il décide de se mettre à leur poursuite, en espérant qu’il puisse ravoir des gènes normaux et récupérer alors sa petite amie.

Ajax kidnappe cette dernière et force Deadpool à se battre contre lui dans le SHIELD. Après de grands efforts, Deadpool en sort vainqueur et finit par chasser Ajax. Il récupère Vanessa qui n’en veut pas à sa « défiguration ».

Distribution des personnages

C’est le célèbre Ryan Reynolds qui joue le rôle de Deadpool. Il a déjà tenu ce rôle auparavant et s’est permis de le garder.  Vanessa Carlsyle, la petite amie, sera interprétée par Morena Baccarin. C’est Ed Skrein qui a pris le rôle d’Ajax, le rival de Deadpool. T. J. Miller interprète La Fouine, Angel Dust est joué par Gina Carano et Brianna Hildebrand tient le rôle de Negasonic Teenage Warhead. Ce sont les acteurs principaux du film.

film-deadpool-avis

Avis et critiques

L’humour et les scènes dangereuses de Deadpool ont ravis les spectateurs. De plus, la majorité trouve ce film très original, coloré, hilarant et sortant du cliché des films de superhéros, avec un personnage anti-héros. La BD est respectée, ce qui donne plus de crédibilité au film.

Certes, l’humour de film a réjoui certains ; mais, malheureusement, c’est cela qui a déplu les autres qui pensent que c’est un peu trop poussé et rendra alors le film moins subtil. Mais, généralement, Deadpool a satisfait plus d’un.

Blackjack : comment gagner sur les casinos en ligne ?

en-ligne-blackjack

Vous ayant déjà introduit au monde des casinos en ligne, je reviens ici pour vous parler de mon jeu favoris. Le Blackjack en ligne est souvent considéré comme risqué par les joueurs qui n’ont qu’une expérience limite de ce classique des casinos. Entre les suspicions de fraude qui pèsent sur les sites de jeu en ligne et le niveau élevé des lobbies, les novices gagnent difficilement. Plus qu’un vulgaire jeu de hasard, ce jeu de cartes fait tourner plusieurs millions d’euros par jour. Les versions en ligne ne sont pas en reste, même si les gains ne sont pas toujours accessibles au premier venu. Mais peut-on réellement faire des bénéfices par le Blackjack en ligne ? La réponse est oui !

blackjackenligne

La stratégie, la clé du succès

Au Blackjack, le succès ne s’obtient pas par hasard. En effet, ce jeu requiert autant de stratégie que de patience. Les versions dématérialisées ne dérogent pas à la règle, puisque la réflexion demeurera le meilleur allié du joueur. Rappelez-vous que les stratégies au blackjack comme celles de tout jeu de cartes en ligne ne se maitrisent pas en un jour. Les joueurs les plus compétents sont d’ailleurs ceux qui prennent le temps d’observer et d’apprendre de leurs défaites. Eh oui ! Il faut souvent passer par un nombre incalculable d’échecs. C’est par ailleurs une des raisons pour lesquelles ceux qui s’initient aux versions en ligne pensent que les parties sont truquées. Peu expérimentés et cherchant les gains rapides à tout prix, les novices perdent aisément des sommes astronomiques sur des parties où la chance n’est qu’une variable ne pesant pas lourd face à des adversaires aguerris.

Le choix du casino en ligne

Si les mauvaises expériences au blackjack en ligne ne sont pas toujours dues à des trucages, il reste impossible de prouver que ces pratiques illicites sont inexistantes. En effet, la triche dans les casinos en ligne semble monnaie courante sur certains sites. Et les plateformes bien cotées ne font pas exception à la règle, car bon nombre d’entre elles ont fait l’objet de controverses à ce sujet. Bien choisir le site où vous allez vous inscrire est donc essentiel, car vous aurez moins de chances de vous faire dérober vos gains au blackjack en ligne. Les forums de discussion donnent une idée de la fiabilité des plateformes de jeu en ligne. Les commentaires laissent entrevoir des réalités qui peuvent entrainer des questions sur certains sites, quand ils peuvent aussi en favoriser d’autres. Le plus étonnant reste la capacité des outsiders à mieux satisfaire leur clientèle que ne le font des vitrines plus connues.

blackjack-en-ligne

Pourquoi privilégier les tables à pont unique ?

Les joueurs qui ont exploré le monde du blackjack en ligne sont unanimes sur les avantages des tables à pont unique. Bien moins courantes que celles que l’on retrouve dans la majorité des plateformes de jeu, elles maximisent les chances de gain. De plus, ce type de table n’avantage pas uniquement la maison, offrant une balance appréciable qui permet de spéculer et d’établir une stratégie. En pratique, jouer sur ce type de table offre également une opportunité d’estimer le nombre de cartes de figure.

Je vous révèle mon vice le plus le secret… les casinos en ligne

Tout le monde a un vice, plus ou moins caché.

De plus ou moins gros péchés, plus ou moins cachés.

Le miens est sans doute un des pires qui existe : Les jeux d’argents.

Le commencement…

Il faut avouer que ça a commencé assez tôt. Déjà toute petite, je dépensais mon argent de poche dans des tickets à gratter. Je crois que j’étais excité à l’idée de pouvoir doubler voir tripler ma mise. Aussi petite qu’elle soit !

picsou argent

Je n’ai pas le souvenir d’avoir gagné grand chose, mais j’aimais jouer à ça. Je pense pas que la Française des jeux à fait fortune grâce à moi, mais ils ont quand même pu rajouter quelques pièces dans leur piscine d’argent.

Mais tout ça c’est quand j’étais encore petite !

J’ai rapidement enchainé avec les lotos et autres jeux du genre que je faisais valider à ma grand mère (car oui, vous vous en doutez bien, mes parents n’aimaient pas trop le fait) que je joue au loto, surtout à mon age, et vu que ma grand mere ne dit jamais non, c’était gagné d’avance !

Encore une fois, vous vous en doutez surement, je n’ai jamais remporté le gros lot. Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir croisé tout les doigts (jusqu’aux pieds !).

La découverte des casinos en ligne…

Rapidement j’ai décidé de m’orienter vers des jeux plus “adultes”. Enfin, surtout depuis que j’ai passé les 18 ans en fait !

J’ai commencé par le poker en ligne, mais j’ai vraiment eu du mal à m’en sortir. Des gens font ça de leurs journées, vivent de ça, jouent sur plusieurs tables en même temps tellement ils sont bons… moi j’étais un la petite perdue dans cette histoire, et j’ai vite abandonné.

Suite à ça, j’ai eu une petite période sans jeux d’argents, mais il faut avouer que ça m’a rapidement manqué, et c’est là que j’ai fais la découverte des casinos en ligne.

Machine à sous, roulette, Blackjack (par exemple sur ce site)… tout y passait ! Mais il faut l’avouer, mon jeu de hasard favori reste la Roulette. J’adooore absolument ce qui se passe dans ma tête quand je mets des sous sur un chiffre, et que je le vois tomber !

Ou quand je fais un peu de Martingale, même si j’avoue que je ne suis pas une grande adepte de cette stratégie que je trouve longue et ennuyeuse.

Pour les machines à sous, ça va, ça vient. C’est en fonction des nouvelles sorties de jeux. Si une machine sort sur un univers que j’aime bien (genre une série, ou un film), alors peut être que j’essayerais et que je jouerais un moment. Mais ça s’arrête là, je n’ai pas de passion pour cela.

Le Blackjack c’est un peu pareil, j’ai du mal à accrocher. La banque a trop de possibilité de victoire.

Je trouve qu’à la Roulette, on a vraiment nos chances de s’en sortir, et plutôt bien !

Et la famille, elle en pense quoi ?

Je pense que c’est un peu tabou maintenant. Mes parents n’osent rien me dire, même quand j’aborde le sujet car je sais que ça les énervent. Mais je pense que tant que je ne perds pâs tout mon argent, ils ne diront rien…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Quel film aller voir cet été (mois d’août) ?

Alors que nous sommes à la moitié des deux mois estivaux préférés des français puisque depuis des décennies les juilletistes et les aoutiens se partagent les stations balnéaires, les aires d’autoroutes, plages du sud, les terrasses au parfum de pastis, les barbecues dans le jardin d’amis, les balades en vélo et les plateaux de fruits de mer, auraient-ils de ce fait tendance à bouder les salles obscures ?

On peut en effet penser que la fréquentation des cinémas est à bas régime en été. Quoi de plus normal ? Qui a envie de s’enfermer pendant environ 2h dans une salle réfrigérée par une clim poussée à l’excès alors que l’on peut profiter d’afterworks entre amis, de diners au restaurant, d’apéros au Minuty sur les quais, etc. ?

On réserve les séances de cinéma aux jours de pluie, aux premiers rendez-vous adulescents, à l’envie inopinée de quitter son canapé et son programme de Tf1 pour une nouveauté, etc. Avec les téléchargements (légaux bien entendu…) et les tendances de binge watching issues de la production toujours plus importante de séries, il est normal que l’industrie du cinéma puisse enregistrer une baisse de fréquentation encore plus logique en été. Mais pourtant la demande ne diminue pas, seules les habitudes évoluent.

Néanmoins comme vous pouvez le voir sur ce tableau, la fréquentation n’est pas vraiment pénalisée sur les mois de juillet et août contrairement aux idées reçues. Il semblerait que février soit le mois favori des français pour se diriger vers le Gaumont, Pathé, Paramount et autres complexes près de chez lui, lorsque septembre et son stress de rentrée comptabilise à contrario presque moitié moins d’entrées.

tableau de fréquentation de salles de cinéma année 2015

C’est donc sans à priori que l’on va se laisser tenter un doux soir d’été par une séance de cinéma. Oui mais, quel film aller voir ?

Sorties cinéma août 2016

Alors que le mois de juillet touche à sa fin puisqu’il ne reste plus qu’une semaine avant un nouvel arrivage estival, vous vous laisserez à n’en pas douter tenter par l’une de ces affiches :

sorties cinéma dernière semaine de juillet 2016

Il y en a pour tous les goûts et si vous n’êtes pas convaincu par ces titres alors peut-être que La Couleur de la Victoire, Déesses indiennes en colère, Carmina!, A tous les vents du ciel, Rio 2096 : une histoire d’amour et de furie, BlackStone, Guibord s’en va-t-en guerre et Dishoom vous tenteront davantage ? ce n’est pas le cas ? Alors voyons ce que le mois d’Août nous réserve :

sorties cinéma août semaine 1

sorties cinéma août 2016 semaine 2

sorties cinéma août 2016 semaine 2

sorties cinéma août 2016 semaine  3

sorties cinéma semaine 4 aout 2016

sorties cinéma semaine 5 aout 2016

Du film d’aventure, des suites, des blockbusters hollywoodiens, du drame indé et de l’humour franchouillard, des thèmes historiques, des romances, du dessin animé, de la trouille, vers quoi allez-vous vous tourner? C’est à vous de voir! N’hésitez pas à faire part de vos avis dans les commentaires!